fan de planche

spots matos conseils liens et vous ? lesite

contact

Fuerteventura

Bon, j'avoue, à part Sotavento, je n'ai pas été emballé par Fuerte (séjour en Aout 98). En fait il y a grosso modo deux "bases" pour naviguer la bas : le nord (bof), autour de Corallejo, et Sotavento au sud.

L'île :
On y accède par bateau depuis Lanzarote (35mn de traversée, 5 à 6 bateaux par jour), ou par avion mais il n'y a pas de vols directs depuis la France. A part le massif de dunes au sud de Corallejo et les grandes plages de la presqu'île de Jandia, au sud, le reste est plutôt moche (un tas de cailloux sans grand charme). Corallejo est un immense chantier de futurs hotels à bronzer les teutons. Seul le centre ville est sympa, avec une bonne animation.
C'est une île où il est difficile de se passer de voiture : en prévoir une avec barres de toit.

Le Nord (Corallejo) :

La plage d'El Cotillo

Colajarello est une ville moyennement sympa, avec plein de chantiers de futures résidences. Attention à la pleine saison, le surbooking des locations semble être une pratique pas exceptionnelle du tout. Ce n'est pas forcément dramatique, car tout finit par s'arranger, mais on ne séjourne pas forcément à l'endroit prévu.
La meilleure période pour ce coin semble être l'hiver, où paraît il les alizés génèrent une belle houle. Par contre, pour l'été, et quoiqu'en disent les voyagistes ou les journeaux spécialisés, ce n'est pas fameux : un ou deux beauforts de moins qu'à Lanzarote au même moment. Il y a principalement 4 spots dans cette partie de l'Ile :
- Flag Beach : c'est la grande plage tout près de Corallejo où est situé le club de planches (Fanatic) de Ben. On a vu plus sympa et commercial, comme club, mais il a pas mal de matos et accepte qu'on l'emporte pour aller sur d'autres spots. Par contre, Flag Beach est pratiquement l'endroit le moins venté (l'été) du coin. A réserver donc aux débutants, quand le vent n'est pas on shore.
- Waikiki Beach : urban spot par excellence, c'est la plage devant la (chaude) boite Waikiki, dans Corallejo tout près du port. La plage est petite, et la mise à l'eau se fait "coté cailloux" par une espèce de jetée qui plonge dans la mer. Le vent y est un peu plus fort qu'à Flag Beach. A noter qu'il y a un petit loueur de matos (Mistral) sur place.
- El Cotillo : à 20 mn de Corallejo, sur la côte Ouest : superbe site, sensiblement plus venté (vent un peu irrégulier cependant), au pied d'une falaise. Belles vagues tout près du rivage (attention la mise à l'eau, et gaffe à la casse). C'est vraiment le plus sympa, bien que le shore break puissant (mais gérable si on fait gaffe) le rende peu accessible aux débutants. On gare en haut de la falaise, et on peut camper sur place. Le villge de Cotillo est assez sympa.
- Glass Beach : à 5 mn au sud de Flag Beach, au milieu des dunes (c'est beau). De superbes vagues, mais pas beaucoup de vent (l'été). Très prisé également des surfers. Il parait que quand il y a du vent, c'est un peu bondé.

Sotavento (le sud)

Sotavento, par force 7 à 8 : la lagune devant (marée haute, le spot derrière, et les remorques du club contenant les planches (3 remorques de 48 planches!)


Sotavento présente les caractéristiques inverses du nord de l'île : du vent fort, mais dans un "trou". L'alizé y rentre du printemps à l'automne, venant droit du nord, et est accéléré par l'effet venturi produit par le passage entre les montagne du nord et du sud de l'île. Cela nous vaut du vent fort (de 5 à 8 ou 9 Beauforts), side-off shore (souflant à 45 degrés de la plage vers la mer), et c'est précisément là qu'est situé le gigantesque centre F2/Neil Pryde de René Egli. Le matos est en superbe état, les gars sont sympas (un p'tit boujour à Jean François, beach boss du club super sympa et compétent qui nous renseignait chaque jour par téléphone pour nous dire si les nordistes que nous étions pouvaient descendre dans son sud).
J'y ai vécu une journée grandiose (et paraît il pas du tout exceptionnelle) où de 12h à 20h, le vent n'est pas passé en dessous de 7 Beaufort, avec un passage à 9. Non, le plan d'eau n'y est pas lisse comme le laissent croire certaines revues, il peut y avoir un bon clapot et les sauts et les loops n'y sont pas rares .
Une grande lagune qui se remplit lors des fortes marées hautes permet aux débutants de s'initier sans risques.
On peut loger au village pas très loin (voiture souhaitable, mais navettes possibles) pour pas trop cher (de l'ordre de 200 F/nuit par appartement). Il y a une buvette au club, par contre, on ne peut maheureusement pas s'y ravitailler (manger), on est obligé de déjeuner à l'horrible hotel d'allemands voisin. Bref, que du bon pour les planchistes, mis à part un problème : il n'y a pas beaucoup d'animation la nuit. Seule solution : 1heure de voiture et Corallejo !
Pour en savoir plus, aller voir le site de René Egli (deutsch sprechen): il inclus les stats de vent journalières !

retour haut de page

accueil - spots - matos - conseils - liens
vos bons plans - lesite - contact